Histoire, naissance du musée

Zoom sur le Musée Alain Laborde :

Le Musée Alain Laborde est un musée d’Art Contemporain monographique dédié à l’artiste français, palois, Alain Laborde, Peintre-Sculpteur, Star et Démiurge de l’Art Contemporain. Il est né en 2021 grâce à une sélection féerique d’envergure de l’artiste, offerte par ce dernier, en reconnaissance de son grand ami Claude Namy, personnage aux mille et une vies, initiateur de sa découverte après un coup de foudre pour son œuvre, premier collectionneur et marchand parisien de l’artiste et aux fondateurs France, Jean-Baptiste et Marie-Ange Namy. Aussi, le musée conserve et présente une collection inouïe.

Sa fille, Marie-Ange Namy, de formation universitaire en Histoire de l’Art Contemporain ainsi que sa famille, inconditionnelles de l’œuvre d’Alain Laborde, passionnées, reçoivent l’honneur de diriger le Musée Alain Laborde.

« Depuis 2021, le Musée(s) Château de Montricoux accueille nouvellement le Musée Alain Laborde, celui-ci possède le privilège d’honorer, célébrer et acclamer l’Artiste français Alain Laborde, né en 1944 à Pau. Le créateur se révèle à nous en tant que Star et Démiurge de l’Art Contemporain, pétillant au cœur de l’Histoire de l’Art. En effet, son œuvre, originale, magistrale, l’impose en Maître Démiurge et il illumine l’Histoire de l’Art, celle Contemporaine, les grands courants avant-gardistes, modernistes et contemporains, dont il est issu et né, que sont, la Figuration, l’Abstraction, le Cubisme, le Surréalisme, le Nouveau-Réalisme, l’Art Brut ou l’Art Africain, de la peinture, de l’art de l’assemblage, du tableau avec objets recyclés, à la sculpture en pièces de monnaies, d’une œuvre féerique. Et, de son œuvre aussi fascinante, il prodigue là aussi le pouvoir d’ensorceler et griser le regardeur devenu là encore spectateur. Et il pétille au musée ainsi qu’un Dieu vénéré, adulé. Le musée demeure la résultante de la création, audacieuse, merveilleuse et sublime, veillée par Claude Namy, personnage unique, intelligence, beauté fulgurante, cinématographique, d’acteur, extraterrestre de panache aux mille et une vies, création conjointe, d’Alain Laborde d’abord et de la famille Namy ensuite, fondateurs. Selon leurs vœux, l’œuvre d’Alain Laborde brille, rayonne, aux cimaises des écuries du château du 18e siècle. Le Château de Montricoux, œuvre d’art en lui-même, lieu de cœur cher à l’artiste, métamorphose un écrin judicieux, théâtre hors-norme, grandiose et flamboyant, champêtre et bucolique, idyllique et paradisiaque. Nous rêvions d’insuffler une identité contemporaine au lieu, de le diriger vers l’art actuel et continuer ainsi d’explorer le fil de l’Histoire de l’Art avec l’excellence, le génie d’un Marcel-Lenoir. Nous avons été instantanément transfigurés par l’Art d’Alain Laborde, coup de foudre de Claude Namy, il exhausse et transcende nos rêves inimaginables, il magnifie notre vie et nous sommes honorés de sa confiance. Grâce à la politique de dons de l’artiste, le musée conserve et présente une collection inouïe, renversante, divine, constellée de chefs-d’œuvre. Aussi, dans l’écrin insolite et splendide des écuries du Château de Montricoux, le Musée Alain Laborde, comme cousu là aussi pour le lieu, acquiert ses lettres de noblesse, en un monde feutré, en tant que musée d’Art Contemporain d’exception, poétique, empreint de féerie. Il est un lieu exigé aussi bien pour l’amateur d’art que le curieux. Et chacun peut venir, apprendre, se distraire, se perdre, s’émouvoir, se recueillir devant l’art d’Alain Laborde en ce Temple qui lui est tout dédié. Dès lors, là encore nous ne nous cantonnons pas au déjà connu. Nous nous inscrivons en une mission de re découvreur, d’exploration. Nous œuvrons à la reconquête des Maîtres de l’Histoire de l’Art, du savoir, de la connaissance, sans omission, sans mensonge. Et nous ressuscitons sous les feux des projecteurs l’un de ses acteurs majeur et tutélaire méritant non pas l’ombre mais toute la lumière. Nous offrons par-là une émotion puissamment colorée, vive, intense, au visiteur ».  

 Marie-Ange Namy

Fondatrice, Directrice scientifique, Universitaire en Histoire de l’Art Contemporain, Spécialiste d’Alain Laborde.