Donation et Collection du musée

Le musée est ainsi avant tout entièrement pensé, mûrement réfléchi et illuminé par l’artiste Alain Laborde lui-même, grâce aux dons féeriques d’envergure de l’artiste. Grâce à ce dernier, le musée conserve une épatante et renversante collection, magistrale, un peu plus d’une centaine d’œuvres de l’artiste, peintures, sculptures, chefs-d’œuvre, pièces maîtresses de sa production. La collection demeure le fruit de plusieurs dons. En 2020, Alain Laborde s’est attaché aux dons d’une centaine tableaux, pièces essentielles de sa création : Caraïbes, 1982, Mer Caraïbes, 1983, Blessure n°3, 1987, Poteau, 1988, Totem white spirit, 1990, Tryptiques Bleu Blanc Rouge, 1990, Les Zébus, 1986-1991, Le peintre démiurge, 1991, Danse avec la nuit, 1991, Ecriture et Civilisation, 2008. En 2021, celui-ci a donné quatre sculptures monumentales, pièces maîtresses de son œuvre sculpté : Le trésor des abeilles, 2008, La maman des poissons, 2011, Le requin scie, 2011, Le beau bar, 2014. En 2022, ce dernier a offert plusieurs pièces sculptées décisives, totem et sculptures monumentales : La mort de la peinture, 1990-1991, La porte de Bill Gates, 2008, La table de la loi, 2008, Trillo, 2008, Le grand poisson d’argent, 2011, Le poisson poubelle, 2012, La raie amoureuse, 2014.

« Nous sommes les gardiens d’un Temple de la Beauté, des conservateurs privilégiés, émerveillés » Marie-Ange Namy