Vocation et mission du musée

Le musée est un musée d’Art Moderne monographique consacré à l’artiste moderne Jules Oury dit Marcel-Lenoir (1872,Montauban-1931,Montricoux). Il s’attache ainsi à la mise en majesté, à la promotion et au rayonnement de l’œuvre, de l’artiste et de l’homme, de l’ensemble de son œuvre et de son parcours, de sa jeunesse à sa maturité, d’une façon muséale et scientifique, in situ au musée et hors les murs avec différentes institutions culturelles en France ainsi qu’à l’étranger. Aussi, le musée a à cœur d’honorer l’ensemble de la famille de Marcel-Lenoir et parmi celle-ci son frère aîné Louis Oury (1867-1940), également artiste, dont le musée a orchestré une exposition rétrospective et publié la monographie en 2013. Le musée est dirigé par Marie-Ange Namy, scientifique, universitaire en Histoire de l’Art Moderne et Contemporain, spécialiste de l’artiste, ayant dédié l’ensemble de ses travaux de recherche à ce dernier, celle-ci est chargée des missions de conservation, d’inventaire des collections et des archives, du commissariat des expositions, de la communication. Auteure de plusieurs publications et d’études à paraître, celle-ci réalise aussi le catalogue raisonné de l’ensemble de l’œuvre de l’artiste après avoir déjà initié à l’université celui de l’art religieux. En outre, le musée veille aussi à la mise à l’honneur de l’artiste au cœur du Marché de l’Art ayant fondé avec le commissaire-priseur parisien mythique et légendaire Maître Pierre Cornette de Saint-Cyr l’association des amis de l’artiste avec Comité d’authentification. Grâce au fameux et éblouissant Maître Alexandre Millon, une étape importante est également franchie avec une exposition honorifique, prestigieuse, aux salons du Trocadéro, assortie d’un catalogue préfacé et mettant à l’honneur une collection particulière de plus de 40 œuvres soigneusement décrites par Marie-Ange Namy.

Parmi ses réalisations, le musée a rejoint de nombreuses expositions prestigieuses à l’étranger, en Chine, en Italie, en Espagne. Il a participé notemment à l’exposition Le Mythe Cléopatre, qui a voyagé de la Pinacothèque de Paris à celle de Singapour, sous la direction de Marc Restellini. Grâce au soutien de la Ville de Montauban, ville de naissance de l’artiste, le musée a accompagné et orchestré plusieurs projets : création du Square Marcel-Lenoir en 2015 et son ornementation avec reproductions d’œuvres de l’artiste disposées sur les grilles en 2018, commissariat d’une exposition avec la Chapelle de l’Ancien Collège, accompagnée d’un dépliant et d’une vidéo, souvenir de l’exposition en 2021. Participation à l’initiative des Jeunes de la Chambre de Commerce au jeu de société Monopoly édition Patrimoine Tarn-et-Garonne en 2018.