Le Musée

Historique du Musée Marcel-Lenoir

 

Claude Namy, Président Fondateur du musée Marcel-Lenoir, achète son premier lavis en 1968, après lequel suivirent de

nombreuses œuvres.

Afin de réhabiliter et de rendre hommage à cet artiste de Midi-Pyrénées, injustement oublié, il décide de consacrer un lieu

d’exception pour Marcel-Lenoir en créant le Musée Marcel-Lenoir en 1983.

Séduit par ce pays de Cocagne, il achète alors cette demeure de Montricoux, château multiséculaire, ancienne commanderie

des templiers du XIIème siècle, à l’entrée des gorges de l’Aveyron.

Rotonde Château de Montricoux
Rotonde Château de Montricoux

 

Claude Namy choisit le château de Montricoux comme écrin pour Marcel-Lenoir, car l’artiste, en effet, séjourna en

alternance à Montricoux et à Paris.

Par ailleurs, ami des propriétaires du château, il se plaisait à venir y œuvrer en toute quiétude, grâce à la générosité de

Monsieur et Madame Bergouniou, qui lui prêtaient certaines pièces.

Cette Demeure Historique Privée abrite l’ensemble de l’œuvre de Marcel-Lenoir.

 

 

Elle est ainsi le lieu de référence de l’artiste, respectant ses souhaits.

Dessins, pastels, aquarelles, huiles et fresques permettent de découvrir ce grand maître qui a compté dans le paysage

artistique de la fin du XIXème et de la première moitié du XXème siècle.

Marcel-Lenoir fit l’objet d’un oubli progressif, puis d’une renaissance progressive.

Claude Namy reprend l’engagement de l’épouse du peintre, Madeleine Marcel-Lenoir, dans la protection, la mise en valeur, et

la diffusion des œuvres de Marcel-Lenoir, respectant la mémoire et l’éthique de Madeleine, ainsi que celles de l’artiste.

Il est alors le précurseur à l’origine de la redécouverte de Marcel-Lenoir.