Le Donjon

Le donjon est au cœur de l’histoire et de la naissance du village de Montricoux.

Ce patrimoine architectural retient toute l’attention, monument exceptionnel, il constitue une des richesses de la région Midi-Pyrénées.

 

Artwork - Tour des Templiers

Une Commanderie Templière exceptionnelle

Elle forme à l’origine une véritable forteresse médiévale, comprenant le donjon, mais également un château.

Le 14 mai 1181, l’abbaye de Saint Antonin fait un don de terrain à l’ordre des Chevaliers du Temple pour Fresques Templières, Donjon de Montricouxpermettre la fondation d’une commanderie à Montricoux.

La construction du donjon est achevée en 1287.

En 1312, Philipe le Bel transmet la Commanderie aux Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem.

Le château templier fut pris d’assaut, attaqué et incendié par les Calvinistes pendant les guerres de religion en 1558.

Le donjon, emblème de la puissance seigneuriale, fut lui, attaqué lors de la révolution de 1789.

Hormis, son sommet, qui fut atteint, l’ensemble et la majeure partie du donjon résista.

Le donjon, bâtiment religieux et militaire, comporte au rez de chaussée la chapelle templière, ouverte à la visite.

Celle-ci se situe dans une salle voûtée à berceau brisé, décorée de fresques templières de la seconde moitié du XIII siècle, d’inspiration mauresques, encore visibles.

Les frises géométriques en des teintes d’ocre, de blanc, et de bruns, forment les décors caractéristiques, employés par les templiers, à la création de l’ordre en France, au retour de Jérusalem.Donjon de Montricoux, Place Marcel-Lenoir

Une petite galerie, encore présente, surplombe la chapelle, et accueillait le prieur ou le commandeur afin de diriger les offices religieux se déroulant dans la chapelle.

Un escalier à vis relie deux étages supérieurs.

Le donjon du Château est inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques par arrêté en date du 7 novembre 1927.